JOURNEE PORTES OUVERTES
 

samedi 21 septembre, 10:00
Inscriptions: 06 62 16 18 70

- Intervention du Dr Jean-Pierre LAURENS sur les grands principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise,
- Explications sur le fonctionnement de l'école et la place de la MTC en France,
- Temps questions/réponses.

 

Informations / Newsletter

ADRESSE DE LA FORMATION

Ecole Ming Tao
Hotel Novotel
125 bis Avenue de Palavas
34070 Montpellier
Tel: 06 62 16 18 70

© 2015 by Ming Tao.

  • YouTube Social  Icon
  • Icône de l'application Facebook
  • Twitter App Icône
  • icon overblog.jpg

 MTC          

Médecine Traditionnelle Chinoise

La MTC s'appuie alors sur la physiopathologie des organes et viscères, sur le principe des 5 éléments (ou mouvements), sur la connaissance des couches de défense contre les "énergies perverses" externes, couches constituées par les grands méridiens, mais aussi sur les notions de yin et de yang, ainsi que sur l'énergie : le Qi.

Prise en charge globale

Le but de tout cela est d'élaborer une vision globale, une prise en charge globale de l'être humain, de l'être, qui  demande à concilier, mettre en lien, la tradition chrétienne basée sur la notion de "personne", humaine et divine à la fois, et la tradition taoïste basée sur une "entité cosmique", le grand Tout, d'où l'on émerge en tant qu'humain qui naît (qui sort dans la vie, disent les chinois), qui se différencie tout en restant relié à ce Tout, notre base commune, notre matrice.
Cela demande en particulier d'intégrer en soi des notions comme le Yin et le Yang, le Vide et la Plénitude, l'interne et l'Externe…

Le corps est un livre

Le corps est un livre qui nous raconte l'histoire d'une vie, les batailles livrées, les victoires et les défaites, les parcours et leur empreinte laissée sous forme de rides, de déformations, de reliefs, de différences de couleurs, corps modelé comme un paysage soumis au magma terrestre et aux vents, climats et radiations externes.

Le corps nous parle et appelle une réponse.
Piquer un point est peut-être comme lui rappeler une information oubliée ou qui n'est plus en circulation.
Le thérapeute s'applique alors à donner des informations cohérentes pour que le corps "entende" le message.

L'acupuncture

L'acupuncture en est le fer de lance en Occident, même si elle n'est que la partie émergée d'un iceberg regroupant Tuina (massages), pharmacopée chinoise (phytothérapie), diététique et Qi Gong (gymnastique "interne" énergétique de stimulation des méridiens et organes).
La MTC soigne l'aigu, en particulier les "attaques externes" que sont les maladies dues aux climats et autres virus, bactéries et allergènes.
Mais elle représente très souvent un recours chez les malades chroniques.
Malades et non malades, puisque la MTC traite des patients dans ce qui fait leur caractère unique, et non pas des malades.
Pour cela chaque symptôme est analysé, regroupé  et mis en relation avec les autres éléments que sont les pouls, l'aspect de la langue, l'examen de la personne elle-même (téguments, regard, antécédents personnels, familiaux,…).

Yin/Yang

Le Yin et le Yang :  2 énergies qui sont en interdépendance, qui se génèrent l'une l'autre, dualité et échange, distinction et concertation, deux versants d'une même montagne.
Yin/Yang qui nous rappelle qu'il ne sert de distinguer que pour réunir (Dieu et Homme, homme et femme), Yin/Yang leçon de relativité, de tolérance, de coopération, Yin/Yang outil de connaissance de soi et de l'autre (Le " Connais toi toi-même " de Socrate).
Nous sommes là au cœur des 8 principes diagnostiques qui font la trame et la richesse de la décision du traitement par acupuncture.

 

L'énergie Qi

         Le thérapeute en Médecine Traditionnelle Chinoise qui se veut être différent dans son approche du médecin occidental trop souvent pressé et peu à l'écoute, ne peut se passer d'une approche globale du patient !
         En pathologie énergétique, toute douleur physique ou psychologique peut être interprétée comme provenant d'un obstacle à la libre circulation du Qi corporel, cette énergie qui met en mouvement et qui est en inter-relation avec la conscience, la pensée créatrice, représentée par le "Shen".
         Gu Mei Sheng (Maître Tai Chi) : "Je mobilise le Qi qui mobilise les muscles. Au-delà, c'est l'intention (Yi) qui fait circuler le Qi. Qui mobilise le Yi ? Shen, qui vient du cœur et que l'on perçoit sur le pratiquant par la survenue d'un tout petit sourire. Pour cela, il faut que le cœur soit vide, clair et paisible".
         Cette entrave à la circulation peut être d'origine traumatique, émotionnelle, alimentaire, infectieuse et le corps "accueille" ce déséquilibre en des lieux différents selon nos faiblesses, notre hérédité ou les sentiments qui nous agitent alors.

 

Formulaire de contact